Bienvenue sur Ludtyvia, à vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sous l'amour de Milwaukee ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Mamy Gossip


PROFIL► ARRIVÉ LE : 03/07/2013
RPG

MessageSujet: Sous l'amour de Milwaukee ~    Ven 9 Mai - 1:49





Sous l'amour de Milwaukee

Dans le Michigan, au centre de Milwaukee , trois familles y résident. Elles et leurs histoires idiotes vous seront comptées. En une fidèle parodie des feux de l'amour, voici les histoires de Milwaukee. Aucun des personnages ne pourra contester son apparition,vous avez un personnage, on participe. C'est Mamy Gossip qui décide . C'est une version parodié des personnages en fonction de leur vie et de leur rp qu'ils ont fait entre eux. Vous avez le droit à vos commentaires, ce qui est dit, est bien sur parodié. Si votre personnage n'y est pas, il apparaîtra plus tard à partir du moment qu'il est actif et participe à un minimum de sujet (rp) pour pouvoir parler de lui.


Milwaukee, une ville à l'apparence paisible pouvant être comparable à n'importe quelle ville, est situé au cœur du Michigan. Les habitations mondaines, les routes goudronnées et les magasins à pertes de vues, montraient le côté chic de la ville. La population, pas des plus communes surpeuplait la ville. Les plus belles femmes venaient des environ. Étaient-elles toutes humaines ? Non. Le mot beauté avait été inventé pour la perfection de ses habitants. A Milwaukee, les demeures  haute gamme sont habitées par différentes espèces. Milwaukee est le berceau des immortels. Milwaukee est envahie par toute espèce. Cela ne semble pas gêner ses habitants !

Plus loin, un homme arpente les rues. Un visage aux traits fins, un visage espagnol, un charisme masculin digne des habitants composent l'aspect final de l'homme. Il tourne en coin de rue et s'enfonce dans une rue laissant bientôt apparaître un bar, un des plus banals dans ses lieux. Il est tard, la lune en forme de croissant est apparenté dans la pénombre obscure de la nuit. Les étoiles brille dans le ciel. L'horloge avait déjà sonné les minuits depuis longtemps. Cet homme à l'allure magnifique rentrait dans le bar. À peine les portes franchies, il allait s'asseoir sur un tabouret, il releva la tête, demanda un verre  et remarqua que la salle était peu pleine, remplie d'une dizaine de personnes. Il leva les yeux et aperçut une personne qu'il connaissait et les regards qu'ils s'envoyaient, n'avaient rien de bon. Le second homme vint se poser plus près du premier et ce sont des paroles empoisonnées qui sortirent de sa bouche :

Bonsoir Amarok, tu n'es pas occupé à prendre soin de ta femme, ce soir ?

N'oublie pas ce que je pourrai te faire. Retiens tes mots, Alec !

Ce sont les deux principales phrases qu échangèrent les deux hommes. Alec savait qu'il était inférieur, niveau sang, il ne l'égal ait pas et il oui, il était second de Kaer mais ça n'avait pas la même signification qu appartenir à la même famille. Il proposa à Amarok de boire, de savoir qui était le plus fort. Selon Mamy, on reconnaît l'imbécilité des démons. Amarok ne refusa pas. Alec pourrait le battre sur ce terrain ou échouer bêtement... Les verres se remplissent et se vidèrent en rythme. Bonjour la facture après mais aucun des deux ne semblaient s'en  soucier.

Une jolie brune à l'air plus dangereuse et séductrice s'aventure vers les deux démons qui se saoule la gueule. Elle se glisse derrière le bar et elle sert leurs deux verres, ils ne semblent pas remarquer la différence tellement concentrée devant leurs boissons. Elle y a glissé un petit cadeau bonus. Elle s'en va et va s'installer un peu plus loin dans un fauteuil et les observe. Elle pimentait un peu leur jeu. Ils continuèrent à boire et...les deux hommes se sentirent un peu changeant. La tête qui tourne et l'envie de gerber ? Non. Juste une soudaine envie, besoin sexuel. Original, hein. Une petite pullule meilleure que le viagra avait été introduit dans leurs verres. Merci la belle brune ! Les deux hommes vinrent à sentir leurs corps voulant répondre à une action moins saine. Amarok saisit une petite blonde toute fragile, simple à dominer. Le beau brun en rut comme son copain et cela ne semble pas faire fuir la petite blondasse débile. Il l'entraîne avec lui et tenta une sauterie derrière une porte. Rapide mais sa chaleur détruit la femme et les cris interpellèrent la dizaine de personnes contenues dans ce bar. Il n'obtint pas ce qu'il veut.  Ils prirent tous la porte sauf quelque uns. Deux brunes, celle toujours assise se moquant d'eux et celle que Alec venait de saisir par le bras, violemment mais qui n'hésita pas à lui faire croire qu'il allait obtenir avant de s'éclipser. Désolé Alec, Elionor ce n'est pas pour ce soir. Les filles sont des pestes, on le sait Alec ! Alec répondant à l'appel de sa queue, n'était pas d'humeur à lui courir après.

Il ne restait plus que La jolie brune répondant au nom de Selena.  Quel est celui qui l'obtiendra ? Les Paris sont lancés Alec ou Amarok ? Elle les observa et se moqua d'eux dans une véritable perfection. Il commença à se disputer, se chamailler comme de vrais enfants. Une rousse sortit de nulle part, Kate. On en a marre de la situation et profite de l'idiotie des deux démons pour en prenne un, le plus chanceux et le soulager. Amarok devra penser à le remercier. Selena s'approche d'Alec lui tapote sur l'épaule et lui déclare :

Perdu....again !

Elle s'échappe ne lui laissant le temps de rien faire. Alec se laisse tomber sur le sol, désespéré. Il aurait pu courir, trouver une femme mais son pantalon était trop étroit. Il s'assit et voulut déchaîner sa colère mais il ne pût. Il tomba sur le sol et s'endormait... Si on pouvait appeler ça comme ça. Une main, deux bras saisirent Alec et le traînèrent, l'emmenèrent... Alec cligna des yeux et aperçut de longs cheveux, bruns, impossible d'en voir plus. Il referma les yeux et ne vit rien du visage.

Qu'avait donné réellement Selena ? Qu'avait Alec ? Que se passait t'il du côté d'Amarok et Kate ? Qui avait saisi Alec ? Selena ? Elionor ? Un parfait inconnu ? Ou allait t'il ?

FICHE PAR CENTURY SEX

To be continued...

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Mamy Gossip


PROFIL► ARRIVÉ LE : 03/07/2013
RPG

MessageSujet: Re: Sous l'amour de Milwaukee ~    Lun 23 Juin - 2:07





Sous l'amour de Milwaukee  


Previously on SAM, Alec et Amarok se sont chamaillés pour savoir qui était le meilleur des deux. Selena y a mis son grain de sel. Elle leur a fait bouffé du viagra version surnaturel. Kate a réconforté Amarok et Alec a eu des tentatives qui sont devenus des échecs. Alec tombe au sol et se fait traîner par une inconnu....

Les bras tirés par une inconnu, Alec marmonne des choses incompréhensibles. La brune ne cherche pas à le rassurer.  Elle cherche juste à l'emmener ou elle veut. Comme quoi en toute situation, il y a une femme qui domine. Elle l'accompagne dans une maison et le déposé sur un canapé. Rien de plus normal ! Oh mais qui était elle ? Vu le visage rassuré que Alec tirait il ne s'agissait qu'une connaissance. La brune lui demanda si il allait bien et cet idiot ne pût qu' acquiescer de la tête soit car il était perdu devant une paire de seins découvertes, soit car il ne pouvait pas vraiment parler... Laissons la possibilité du doute pour Alec. Rien ne vous a choqué ? Cette brune n'a pas de maisons. C'est un peu une sans-abris qui préfère tuer des personnes que payer un hôtel. Oh allez faut l'avouer, Mandy Lane ne doit pas avoir un sous en poche pour préférer tuer que prendre une chambre d'hôtel. Une esclave d'Alec ? Pas étonnant, soumise à un maître qu'elle a du aller chercher...

En attendant que notre cher Alec revienne à une raison normal, passons à ce qui s'est passé avec Amarok. Cela promet d'être bien divertissant. Kate, la rousse qui ne sert qu'à satisfaire un court désir d'ailleurs pour cela qu'elle ne sert que de conquête d'une nuit à Mathieu, trop honte d'elle. Amarok s'est satisfaite d'elle un instant et hop, il retourne chez lui. Monsieur tente de rentrer discrètement tandis que tout sa petite famille est censée dormir. Des qu'il franchit la porte d'entrée, les lumières s'allument et Madame Johansson descend le rejoindre bien moins silencieuse que la demeure :

Comment oses tu rentrer aussi tard ? Tu as vu l'heure qu'il est ? Qu' as tu fait ? Traîner dans les bars à te taper les putes que t'as rencontré comme si ta famille ne te suffisait pas. Je ne suffie pas, t'en veux plus ? Et combien d'amants encore ??

Amarok se rapprocha et ne supportant par les reproches ou bien toute humiliation. Un homme macho qui se sent supérieur n'aime pas être rabaissé alors sa main parti et frappa sur le visage de la blonde. Le visage de Lydia se décomposa et elle partit au quart de tour.

Tu m'as frappé. C'est pas juste pour la peine, je prends les enfants et je me tire de là. Tu devais pas faire ça.

Quand un homme fait quelque chose de mal, la femme est la première à partir. Lâcheté féminine et c'est ce que adopte Lydia. Amarok ne semble pas admettre ses erreurs dans l'immédiat. Lydia prépare ses valises et Amarok reste près d'elle à servir de décoration. Lydia pleure en se demandant la chance qu'elle avait pour ne pas trouver le bon homme. Tous la trompe !

La petite Selena fière de son coup peut se réjouir de tant de choses car si tout le monde ne voyait en elle que la chère meilleure amie de Mathieu, elle peut être bien plus que ça. Il faut se méfier de l'eau qui dort. Elle vient de ruiner un couple, ajuster la réputation de traînée de Kate et rabaisser Alec une fois plus. Kate pouvait ajouter un homme de plus sur sa liste. Sa lui ferait de meilleurs performances et une meilleure renommée, Bonjour je suis Kate Peer ex sex friend régulière de Mathieu Alaric et court moment intime de Amarok Ragna. Ça pourrait lui valoir un peu de prestige.

Alec qui commence à se réveiller, se demande ce qu'il fait la. Mandy posée à côté de lui, ouverte à répondre à toute question mais si elle paraissait plutôt chaleureuse, elle lui fait un topo de la situation version Mandy Lane, la femme non agréable :

T'en fais pas, t'es en sûreté. C'est une maison vide. T'as vu dans l'état ou tu te mets ? En plus, tu devais pas avoir ton fils ce soir ? Regarde ta tête, tu fais peur.

Alec fronce les sourcils. Ah oui, son fils c'était ça d'être père, avoir des responsabilités qu'il semblait oublier. Il n'avait pu qu' à chercher son fils et si il s'accompagnait de Mandy. Génial, la maîtresse en supplément. Quoi de mieux rêver pour éduquer un gosse. Dans un an, il sera obligé de suivre un psy car sa mère est instable, vierge avant cet enfant et elle devenue une traînée puis le père qui lui possède déjà des tas de maîtresses. Normal vous allez me dire ? Alec se redressa dans le canapé avec Mandy, sa maîtresse à ses soins, Lydia quitta sa demeure les valises plein les mains, Kate arpentait les rues à la recherche d'un pourboire, Selena mijotait son futur plan.

Qu'allait faire Alec ? Chercher son fils où passer du temps auprès de sa maîtresse ? Choisir le plaisir de la compagnie ou le devoir de père ? Ou se rendait Lydia ? Rejoindre papa maman ou pleurer toutes les larmes de son corps à la porte d'un proche ? Nicky ? Tarek ? Amarok allait t'il réaliser le mal qu'il avait fait ou allait t'il se contenter d'hausser les épaules à chaque décision ? Et que  Selena préparait pour le futur de nos âmes de Milwaukee ?

FICHE PAR CENTURY SEX

To be continued...

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous l'amour de Milwaukee ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amour sous la surface...
» L'amour brille sous les étoiles ~ [ Neiry ]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Comme un vieux chewing gum collé sous une table [pv Lieman]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludtyvia :: Flood :: Archives-