Bienvenue sur Ludtyvia, à vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Dim 21 Juin - 20:08

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
Bon, il n’y a plus rien à la maison ; il faut que je me rende à Kĭma acheter deux trois trucs. Je prends sac à dos dans un placard, attrape un peu d’argent et sors dans les glaciers avant de me diriger vers la ville. Le trajet est long, mais je le connais bien à force et le fais presque inconsciemment ce qui me permet de me plonger dans mes pensées et de réfléchir un peu plus en profondeur sur ce que je vais me procurer.
Donc, je dois aller faire un tour au marché voir ce qu’ils ont niveau nourriture que je ne peux pas trouver dans la forêt de neige près des glaciers. Même si Aeryn me rapporte régulièrement de la viande fraîche et des fruits et légumes terriens, il faudrait que je remplisse aussi mes réserves de nourritures un peu plus ludtyviennes. Je prendrais bien du poisson tient : il faudra que je passe par le port. Ensuite, je commence à manquer de carnet, il faut que je me refasse une petite provision _ j’écris et dessine décidemment trop, et de tout et de rien en plus. Et du coup, je manque aussi d’encre, de peinture et de pinceau. La totale ces jours-ci. Je pense aussi passer par la librairie, je n’ai plus de lecture nouvelle ces temps-ci. Puisque je suis parti pour tout faire, autant aller aussi voir les nouveautés vestimentaires, c’est les soldes je crois en plus. Et en passant, je laisserai des annonces pour un nouveau stage de magie de la glace d’une semaine chez moi, je commence à manquer d’argent, ou en tout cas à la fin de cette journée de shopping j’en manquerai.
J’arrive finalement dans la capitale de l’eau. C’est toujours une cité aussi grande, impressionnante, magique. Je ne sais pourquoi, chaque fois que j’y entre, c’est comme si tout pouvait se passer. Je me sens bien dans cette ville. J’aime tout particulièrement passer devant le palais de la famille de l’eau. Elle a disparu depuis bientôt cent ans et pourtant, c’est comme si elle était toujours là. La population en tout cas prie pour son retour. Je me demande si la famille entend ces prières et si elle se décidera enfin à revenir un jour, il ne doit pas rester qu’Aeryn après tout. Mais peut-être que comme elle, ils ignorent faire partis de cette famille et ignore donc que tous souhaite leur retour. Je me demande d’ailleurs si leur retour arrangerait vraiment les choses, car s’ils avaient fuient il y a maintenant un siècle, c’était à cause de la guerre des mages, il y en a donc bien qui ne seront jamais favorable à leur retour et ils doivent le savoir. De plus, si la famille revenait, si toutes les familles revenaient, le même problème ne reviendrait-il pas ? Nous ne le saurons que lorsque la famille reprendra le pouvoir, Aeryn ne le fera pas avant plusieurs années c’est certain, et je ne suis même pas certain qu’elle accepte ce rôle écrasant, encore moins le fait de ne pas être ce qu’elle pense être.
Tout en observant le palais, j’avance lentement dans la ville et finalement arrive devant l’entrée gigantesque du lieu abandonné. Un jeune elfe observe la même chose que moi, ce doit être un touriste, ce n’est pas souvent que l’on croise un elfe par ici, ils préfèrent habituellement rester dans leur empire sur Gi ou Ăbăcïnus. Il est, semble-t-il, un peu plus jeune qu’Aeryn mais tout aussi débrouillard. Et pourtant, dans ses yeux brillent un émerveillement enfantin ; un vrai touriste quoi, perdu devant de grandeur.
Je m’approche du jeune homme, me place près de lui, et lui dis en souriant :
« C’est beau n’est-ce pas !? C’est le palais de la famille de l’eau. On le dit hanté car la nuit parfois depuis des années, les lumières s’allument toutes seules et l’on entend des sanglots terrifiants. Ce serait, d’après les habitants de la ville, les fantômes de la famille de l’eau qui reviendraient pleurer ce qu’ils ont perdu. On dit aussi que le palais possède la bibliothèque la plus fournis des deux planètes mais personne n’est entré dans le palais depuis la disparition de la famille pour vérifier. Les gens ont trop peur d’être punis par les fantômes pour avoir osé s’introduire dans leur sanctuaire. Qu’en pensez-vous ? »
Bon, j’ai lancé la conversation, nous verrons bien s’il la poursuit. Sinon je partirais faire mes petites emplettes. Tient, maintenant que j’y pense, il y a peu de temps Aeryn m’a dit avoir perdu son poignard, je pourrais peut-être lui en prendre un, cela lui éviterait de prendre des risques pour en voler.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Jeu 25 Juin - 15:07






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

Quelle magnifique ville, j’ai bien fait de venir ici bien qu’il y ait peu de chance que je trouve un maitre du feu. Bon, maintenant je dois trouver un point de repère comme à mon habitude. Tient ! Le palais de la famille de l’eau, il est grand et magnifique, il devrait faire l’affaire.
« C’est beau n’est-ce pas !? C’est le palais de la famille de l’eau. On le dit hanté car la nuit parfois depuis des années, les lumières s’allument toutes seules et l’on entend des sanglots terrifiants. Ce serait, d’après les habitants de la ville, les fantômes de la famille de l’eau qui reviendraient pleurer ce qu’ils ont perdu. On dit aussi que le palais possède la bibliothèque la plus fournis des deux planètes mais personne n’est entré dans le palais depuis la disparition de la famille pour vérifier. Les gens ont trop peur d’être punis par les fantômes pour avoir osé s’introduire dans leur sanctuaire. Qu’en pensez-vous ?
-Hein ? Ah euh oui c’est magnifique. Et pour l’histoire des fantômes je ne sais pas quoi penser. Ça ne rend que le palais plus intéressant ! »
Mince, je ne l’avais pas vu arriver. Mais qui est-ce ? Et il me veut quoi ? Juste me raconter cette histoire sur les fantômes ? Mais bon, il a l’air décidé à lancer une longue discussion donc je vais continuer.
« On ne dirait pas qu’il a une histoire aussi sombre derrière cette beauté. Toi tu y crois ? Et aussi comment t’appelles-tu ? »
Bon, maintenant que la conversation est lancée je vais rester à Kĭma pour en apprendre un peu plus sur ce palais. Il m’a l’air plein de secret et comme j’ai le temps autant en profiter.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Ven 26 Juin - 17:28

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
Nous sommes toujours devant ce grand palais de l’eau. Il donne l’impression de nous écraser, nous montrant que nous n’atteindrons jamais sa majesté, sa grâce, sa royauté. Il rappelle à toute heure de la journée la perte de la Famille au peuple de l’eau qui ne peut que contempler ce lieu abandonné, hanté, oublié. Il rappelle que la Famille ne reviendra peut-être jamais. L’elfe semble aussi admirer cette beauté, c’est en tout cas ce qu’il me répond :
« Hein ? Ah euh oui c’est magnifique. Et pour l’histoire des fantômes je ne sais pas quoi penser. Ça ne rend que le palais plus intéressant ! »
Il parait surpris de me voir, il ne devait pas s’attendre à ce que quelqu’un vienne lui adresser la parole. C’est assez amusant de rencontrer un elfe qui n’est pas maître de la situation, moi qui pensais qu’ils savait toujours à quoi s’attendre, qu’ils n’étaient jamais surpris et qu’ils anticipaient toutes les réactions possibles et imaginables de leurs interlocuteurs. C’est peut-être qu’il est encore trop jeune.
Pour l’histoire de fantôme, c’est en effet une histoire spéciale, mais chaque ville a ses mystères plus ou moins surnaturels auxquels nous avons plus ou moins de mal à y croire. C’est vrai qu’une histoire de fantômes, ça ne fait pas très réaliste, mais les terriens disent aussi que la magie n’est pas très réaliste et que les sirènes ou les dragons, ou les elfes ou je ne sais quelle autre créature ludtyvienne n’existent pas alors que nous savons très bien sur Ludtyvia que magie et « créatures surnaturelles » existent et vivent plus ou moins en paix pour le moment.
« On ne dirait pas qu’il a une histoire aussi sombre derrière cette beauté. Toi tu y crois ? Et aussi comment t’appelles-tu ? »
Je souris ; il ne faut pas se fier aux apparences, elles sont trop souvent trompeuses. Et il y a toujours une histoire triste ou sombre ou mystérieuse derrière la beauté, c’est ce qui fait justement la beauté. Le fait qu’il considère le palais beau me donne un curieux sentiment de fierté dont je ne peux déterminer la provenance. Peut-être est-ce tout simplement parce que c’est le palais de l’eau, celui de mon peuple. Oui, c’est surement cela, cela ne peut être rien d’autre. Je ne sais pourquoi, je me sens comme un enfant à chaque fois que je me retrouve devant, fasciné par cette grandeur, fier de sa beauté comme on l’est de sa propre maison, impressionné par son mystère.
Mais tout cela ne répond pas à sa question de si je crois ou non à l’histoire de fantômes.
Je tourne mon regard quelque seconde vers lui avant de fixer de nouveau la palais :
« L’habit de fait pas le moine comme disent les terriens. L’apparence est généralement faite pour dissimuler tout ce qui est sombre. En plus de l’histoire de fantômes, il y a surement encore beaucoup de mystère inconnu, des mystères qui, sans la Famille de l’eau, resteront à jamais des mystères. Peut-être y en a-t-il des clairs, d’autres bien plus sombre encore que ce qui se dit dans les rues. Chaque fois que l’on regarde quelque chose, un palais ou je ne sais quoi d’autre, il faut se dire qu’il y a forcément des mystères plus ou moins sombres derrière, que l’on veuille ou non y croire. Après, cette histoire de fantômes parait en effet difficile à croire, les fantômes étant jugés inexistant, mais leur existence n’a justement jamais non plus été prouvé et il y a surement encore de nombreuses espèces inconnus sur cette planète ou une autre alors il n’y a pas de raison pour que les fantômes n’existent pas. Je reste septique personnellement à ce qui se dit sur ce palais en tout cas. Ce qui se dit est généralement embelli et modifier, mystifié aussi, mais il y a toujours une base réelle. Je pense que la Famille n’a disparu qu’il n’y a qu’une centaine d’année, il doit surement rester des membres vivants. Il n’y a pas de raison pour qu’ils ne reviennent pas dans leur palais de temps en temps. Cela expliquerait alors les lumières. Quant au bruit, c’est peut-être juste pour éloigner les gens. Dans tous les cas, même si je ne crois pas qu’il y ait des fantômes pour nous maudire si nous entrons dedans, je pense qu’il y des vivants qui feront en sorte de ne jamais relâcher les fous qui s’aventurent dans leur sanctuaire. En revanche, je crois à la légende qui dit que leur bibliothèque est l’une des plus grandes de la planète et j’espère qu’un jour, j’aurais la chance de l’arpenter. »
Je fais une pause de quelques secondes pour laisser le temps à mes paroles de se graver dans sa mémoire avant de prendre le temps de répondre à sa dernière question : mon nom. Il est étonnant d’ailleurs qu’il me tutoie et me demande déjà mon nom, c’est un peu rapide non alors que nous venons tout juste de nous rencontrer. Et en même temps, c’est un elfe, et les elfes ne font jamais rien au hasard. Peut-être tente-t-il de me manipuler pour en découvrir le plus possible sur la Famille de l’eau. Il ne faut alors pas lui montrer que j’en connais une membre, il ne faut surtout pas parler d’Aeryn. Mais si je ne réponds pas à sa question, il risque de comprendre que je me méfie un peu de lui. Comme je l’ai dit, l’apparence est souvent trompeuse ; le jeune elfe qu’il est n’est peut-être qu’une apparence visant à faire croire à une certaine naïveté possible de sa part, ou au moins qu’il ne manipule pas tout le monde comme ceux de son espèce le font.
« Je me nomme Hasan. Et vous ? »
Pas besoin de révéler plus que mon prénom, cela suffira amplement pour le moment. Ce jeune homme m’intrigue en tout cas, j’aimerais bien savoir pourquoi avoir choisi de visiter Nero en plein début d’année. Peut-être parce que notre continent est dans un hiver constant ce qui convient parfaitement à la période terrestre de noël et de la nouvelle année. Mais ne devrait-il pas être avec sa famille en cette période ?
« Vous n’êtes pas trop jeune pour voyager tout seul ? Où est votre famille ?
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Dim 28 Juin - 21:52






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

Bon, il faut quand même avoué que cette histoire de fantôme est trop mortelle sans mauvais jeu de mot. Enfin je veux dire, la famille de l’eau qui hante le palais c’est… Voilà quoi il n’y a pas de mot pour décrire.
« L’habit de fait pas le moine comme disent les terriens. L’apparence est généralement faite pour dissimuler tout ce qui est sombre. En plus de l’histoire de fantômes, il y a surement encore beaucoup de mystère inconnu, des mystères qui, sans la Famille de l’eau, resteront à jamais des mystères. Peut-être y en a-t-il des clairs, d’autres bien plus sombre encore que ce qui se dit dans les rues. Chaque fois que l’on regarde quelque chose, un palais ou je ne sais quoi d’autre, il faut se dire qu’il y a forcément des mystères plus ou moins sombres derrière, que l’on veuille ou non y croire. Après, cette histoire de fantômes parait en effet difficile à croire, les fantômes étant jugés inexistant, mais leur existence n’a justement jamais non plus été prouvé et il y a surement encore de nombreuses espèces inconnus sur cette planète ou une autre alors il n’y a pas de raison pour que les fantômes n’existent pas. Je reste septique personnellement à ce qui se dit sur ce palais en tout cas. Ce qui se dit est généralement embelli et modifier, mystifié aussi, mais il y a toujours une base réelle. Je pense que la Famille n’a disparu qu’il n’y a qu’une centaine d’année, il doit surement rester des membres vivants. Il n’y a pas de raison pour qu’ils ne reviennent pas dans leur palais de temps en temps. Cela expliquerait alors les lumières. Quant au bruit, c’est peut-être juste pour éloigner les gens. Dans tous les cas, même si je ne crois pas qu’il y ait des fantômes pour nous maudire si nous entrons dedans, je pense qu’il y des vivants qui feront en sorte de ne jamais relâcher les fous qui s’aventurent dans leur sanctuaire. En revanche, je crois à la légende qui dit que leur bibliothèque est l’une des plus grandes de la planète et j’espère qu’un jour, j’aurais la chance de l’arpenter. »
Donc pour lui, l’histoire des fantômes est à moitié vraie. Et il dit peut être vrai pour sa théorie comme quoi il reste des membres, mais pourquoi certains membres voudrait nous faire peur à telle point de nous faire croire que l’on ait maudit. Je sais bien qu’ils doivent vouloir garder leur palais pour eux mais si un jour un membre arrive et se fais sortir, que ce passera t’il après ? Et puis la légende de la bibliothèque peut devenir fausse si personne ne va voir et que d’autres acquièrent  des livres… Je sais bien que ça peut être compliqué mais si personne ne peut rentrer s’occuper de la bibliothèque cela peut arriver.
« Je me nomme Hasan. Et vous ?
-Je m’appelle Ciryion. »
Tient, il a l’air soucieux tout d’un coup. Peut-être car je suis un elfe, les gens se méfient toujours de nous. Parce que ça y est on c’est un peu vanter de notre palais et certain on selon les dire manipuler des personnes. Je suis sûr qu’il lui a juste demandé certaines choses. Et puis, il croit sérieusement que je suis comme ça. Je l’aurais déjà fait non ?
« Vous n’êtes pas trop jeune pour voyager tout seul ? Où est votre famille ? »
Il est sérieux ? Il s’inquiète car je pourrai le manipuler et peut être soutiré des informations puis il me demande où est ma famille. Je crois que ce type est fou. Et puis, 17 ans ce n’est pas trop jeune.  Tout de suite parce qu’il est plus vieux il se prend pour une personne supérieur. Et puis quoi encore ?
« Ma famille estime que je suis assez grand et mature pour voyagé seul. Il faut bien commencer à prendre sa vie en main à partir de 16,17 ans vous n’êtes pas d’accord ? »
Bon je dois continuer à parler calmement pour qu’il ne voie pas que je suis un peu énervé. Et puis sinon, il l’aura cherché à prendre tous les gens de haut.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Sam 11 Juil - 9:45

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
Les elfes ne font jamais rien au hasard, tout le monde sera d’accord avec moi là-dessus. Alors pourquoi réagit-il ainsi ? Tout d’abord il me répond tranquillement, m’informant qu’il se nomme Ciryion, jusque-là, tout va bien, mais ensuite, il doit avoir le pouvoir de lire dans les pensées _ les elfes sont des créatures de l’esprit après tout _ car il semble comprendre que j’ai des doutes sur lui, que je me méfie de lui. Je n’aurais peut-être pas dû aller lui parler aussi rapidement. Mais en même temps, un gosse perdu, ça intrigue et on veut le guider un peu. Bref, je suis irrécupérable. Ce qui m’intrigue le plus, c’est qu’il élève très légèrement le ton en disant :
« Ma famille estime que je suis assez grand et mature pour voyager seul. Il faut bien commencer à prendre sa vie en main à partir de 16-17 ans vous n’êtes pas d’accord ? »
Je le fixe, surpris : il n’a que 16-17 ans après tout, ce qui signifie qu’il est un bébé aux yeux des elfes qui vivent des centaines d’années. Ses parents l’ont réellement laissé fuir à cet âge ? En même temps, en quoi, s’il a fugué, cela me concerne-t-il ? Pff ! Si tout le monde pense ainsi, c’est normal que je ne retrouve pas ma fille…
Je viens donc de prendre une bonne résolution pour la nouvelle année ; je vais aider les pauvres âmes que je trouve, en commençant par ce fugueur, si c’est bien un fugueur. La première chose à faire est d’enquêter discrètement pour comprendre ce qu’il fait ici. Il me semble qu’il fait juste du tourisme, mais s’il s’est réellement enfuis, pourquoi visiter les lieux alors qu’il ferait mieux de fuir sa famille qui doit sans aucun doute le chercher. Si ses parents le recherche d’ailleurs, pourquoi personne n’en a-t-il entendu parler ? Ils doivent pourtant avoir assez d’argent pour déployer les grands moyens. S’ils ne l’ont pas fait, c’est qu’ils ne veulent pas que les autres entendent parler d’un fugueur chez les elfes. Ces créatures sont décidemment très étranges, ce n’est pas rare d’entendre parler d’un gosse de riche fugueur chez les autres espèces, mais il n’y en a jamais chez les elfes. Ils ne vont quand même pas me dire que leurs enfants sont tous intègres, tous parfaits… Celui-ci ne me semble pas tout à fait intègre en tout cas, preuve que tous les elfes ne sont pas des pètes secs contrairement à ce qu’ils voudraient que l’on croit.
Pour conclure, ce gamin est un fugueur que c’est parents, s’ils le recherchent, le font discrètement, et Ciryion est ici pour le tourisme. Mais j’ignore toujours pourquoi il aurait fugué.
Comment demander sans qu’il ne se doute de mes conjectures ? En même temps, sauf s’il lit dans mes pensées, chose plus que probable quand même, il n’a aucune raison de le savoir. Comment faire pour savoir s’il est télépathe ? Et pourquoi ne pas demander, tout simplement ?
Après cette longue minute de réflexion à le regarder, je finis donc par dire :
« Et que fait un jeune elfe à voyager ? C’est rare de voir des touristes elfiques, quel que soit l’endroit. »
Mes yeux se tournent de nouveaux vers le palais de l’eau. Il est toujours aussi intriguant, toujours aussi beau, toujours aussi attractif. Un jour, j’irais découvrir ce qu’il renferme, mais pas en pleine journée, cela risquerait d’attirer trop l’attention, chose que je ne veux en aucun prix.
Je croise les bras, tentant de penser à autre chose qu’à ce palais, tout en espérant qu’il ne lise pas mes pensées. Je déteste, comme tout le monde, qu’on s’introduise dans ma tête.
« Ce n’est pas tout, mais il serait temps pour moi de faire deux-trois courses. Que diriez-vous de venir avec moi ? »
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Ven 28 Aoû - 16:17






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

Mais ce qui est bizarre c’est que c’est lui qui vient me parler mais c’est lui qui se méfie. Il ne sait pas ce qu’il veut celui-là. Mais bon, je ne peux pas lui en vouloir d’être fou, cela peut arriver à tout le monde. Bon, ça ne m’étonne pas qu’il me regarde d’un air surpris. Je n’aurais pas dû lui dire cette phrase.
Il commence à faire un peu sombre sur la place, il n’y a presque plus personne. Juste des passants et nous toujours en pleine discussion.
« Et que fait un jeune elfe à voyager ? C’est rare de voir des touristes elfiques, quel que soit l’endroit. »
Bon, c’est sûr, il veut savoir des choses sur moi. Sinon c’est qu’il est fou. Il y a tellement d’informations dans ma tête que je n’arrive plus à penser. Je vais donc arrêter de poser des questions et me contenter de répondre.
« Les Elfes ne sont pas tous pareils, il y en a plus… Curieux sur le monde. »
Il tourna les yeux vers le palais de l’eau. Puis croisa les bras.
« Ce n’est pas tout, mais il serait temps pour moi de faire deux-trois courses. Que diriez-vous de venir avec moi ? »
Sérieux ! Mais… C’est n’importe quoi ! Ma tête va exploser tellement cette discussion est folle ! Non mais franchement tout cela n’a plus aucun sens !
« Oh non je ne vais pas vous déranger pendant vos achats. Il faut que je retourne à mon hôtel de toute façon. »
Je crois que je ne remettrais jamais de cette question qu’il m’a posée. J’espère que l’on ne me la posera plus jamais dans ma vie.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Sam 5 Sep - 14:19

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
Donc, c’était un fugueur et je m’étais décidé, dans une nouvelle bonne résolution, à l’aider, cependant, j’ignorais encore beaucoup de chose sur lui, notemment le pourquoi du comment qu’il a fuguer. Je ne savais pas non plus s’il lisait dans mes pensées, c’était quand même le plus important à vérifier avant tout. Mais comment le faire sans que cela n’éveille son attention ? Surtout qu’en plus, je viens de lui proposer de faire les courses avec moi, l’idiot que je suis… donc il va prendre cette première occasion pour fuir. Parti comme c’rest parti, ses parents ne le retrouveront jamais.
« Les Elfes ne sont pas tous pareils, il y en a plus… Curieux sur le monde. »
D’après ce que je comprends, il aurait fugué juste parce qu’il était curieux ? Etonnant ! Ou alors ses parents bloquaient sa curiosité et agissait comme un étau autour de lui, ce qui ne serait pas si étonnant que cela venant des elfes. Vu comme ça, il valait peut-être mieux pour lui de fuguer, pour mieux s’épanouir. Si c’est le cas, je ne servirais à rien car il ne fallait alors pas l’aider.
« Oh non je ne vais pas vous déranger pendant vos achats. Il faut que je retourne à mon hôtel de toute façon. »
C’est bien ce que je pensais, il prend la première occasion pour fuir. Et pendant ce temps, je ne sais toujours rien sur sa fugue. J’y pense, s’il a fui, c’est parce qu’il ne pouvait pas s’épanouir chez les elfes, donc peut-être qu’il n’aime pas cette attitude typiquement elfique (et politique) de contourner les questions pour tirer les ficelles aux autres. Le mieux serait donc d’être franc avec lui.
« Vous êtes un petit fugueur, n’est-ce pas ? » lui dis-je en souriant. « Vous m’intriguez beaucoup. Pourquoi un elfe fuguerait ? »
Bon, maintenant, c’est dit, il ne reste plus qu’à attendre sa réaction.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Sam 24 Oct - 17:57






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

« Vous êtes un petit fugueur, n’est-ce pas ? »
Hein ? Euh ? Bon, résumons, au début il trouve que je le manipule, ensuite il me propose d’aller faire les courses puis ensuite il me dit que je suis un fugueur. Mais je ne me qualifierai pas comme un fugueur mais plutôt comme un… Voyageur. Oui voyageur est un bon terme étant donné que je vais partout. Bon je n’avais pas trop l’accord de mes parents mais bon… Mais si après mon voyage je les retrouve ce n’est pas fugué. Enfin pas tout le temps du moins.
« Vous m’intriguez beaucoup. Pourquoi un elfe fuguerait ? »
 Ah il veut fourrer son nez dans mes affaires une fois de plus. Ca fait tout de même beaucoup 2 fois. Mais quand même je ne le comprends pas : il veut faire ses courses mais il continu à me parler quand même. C’est comme si je voulais dormir mais que je continuais à prendre du café. Et puis en quoi ça l’intéresse de savoir si je « fugue » ou pas ?
« Si je suis un fugueur prouvez-le. Vous ne le dites pas au hasard comme ça quand même ? »
A cause d’une phrase cette discussion commence à mal tourner. C’est quand même fou comme les gens se croient… supérieurs.


© Méphi.


Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Lun 26 Oct - 14:53

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
Il semblait gêné et surpris, presque bouche bée, de sorte que je ne comprenais pas si j’avais visé juste ou non. Peut-être que je me faisais des idées, mais il paraissait vraiment être un fugueur. Il ne parait pas très content que je m’incruste comme ça dans ses affaires, ça ressemble beaucoup à un fugueur cette réaction.
« Si je suis un fugueur prouvez-le. Vous ne le dites pas au hasard comme ça quand même ? »
Je reste bouche bée devant cette réaction : il me prouvait par cette réaction éxagéré qu’il était un fugueur. Comment voulait-il que je lui prouve ce qu’il était alors qu’il nle faisait très bien tout seul ?!
Je respirais un grand coup et souris tout en levant les sourcils rapidement, fier.
« Il n’y a des fois pas de mal à fuguer, il ne faut pas en avoir honte. Pensez juste à vos parents qui doivent surement vous chercher. »
J’avais pris soin de ne pas lui répondre. Je n’avais, comme je l’avais déjà dit, pas de raison de lui prouver ce qu’il était. Je le ramenais sur le droit chemin, le poussant à réfléchir sur ce qu’il avait fait et pourquoi. Il ne semblait pas très causant, comme de nombreux elfes, mais il finirait surement par s’ouvrir, à moi ou à quelqu’un d’autre. Tout ce que j’avais à faire, c’était de la pousser à la réflexion. Car personne ne fuguait pour rien, il y avait toujours une raison, qui généralement était que l’enfant n’était pas en accord avec ses parents. Le mieux serait qu’ils discutent tous ensemble et trouve un point d’entente, qu’ils réfléchissent tous à leurs actions. J’irais bien parler à sa famille, il faut que je réussisse au moins à lui faire dire son nom de famille.
C’était tout de même étrange que personne n’ai entendu parler d’un elfe fugueur. Nous aurions dû avoir un avis de recherche. J’y pense, peut-être que cet avis de recherche n’est placardé que sur les murs de Gi, pour ne pas attirer l’attention des autres continents sur les faiblesses des elfes. Ces créatures sont tellement fières et se croient tellement supérieurs aux autres que cela ne serait pas étonnant. Loin de là.
« Qu’êtes-vous alors si vous n’êtes pas un fugueur ? Quelle famille pourrait laisser son enfant partir si jeune ? »
Je me demandais ce qu’il inventerait pour faire croire qu’il n’était pas un fugueur et si ce serait cohérent. Avec la phrase sur sa famille, j’espérais qu’il me dévoilerait son nom de famille, pour que je puisse lui envoyé un message sur où se trouve son enfant. Je l’enverrais si j’apprends par Aeryn s’il y a ou non un avis de recherche, sinon, tant pis pour cette famille : si elle ne cherche pas Ciryion, c’est qu’elle ne veut pas le revoir. Il y a peut-être eut une embrouille entre lui et ses parents et ce serait l’origine de la fuite du garçon. Si c’est le cas, tant pis pour cette famille, elle ne mérite pas de le retrouver.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Sam 7 Nov - 17:00






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

Nous sommes toujours à Kўma, devant le palais de la famille de l’eau, la nuit tombe mais nous continuons à parler.
En y repensant, son caractère a changé d’un seul coup. Il a eu surement eu une illumination mais de toute façon je m’en fiche. Je vais juste trouver un moyen de partir sans qu’il ne m’en empêche. Et puis si il cherche juste à me faire la moral… J’ai juste à attendre qu’il est terminé.
« Il n’y a des fois pas de mal à fuguer, il ne faut pas en avoir honte. Pensez juste à vos parents qui doivent surement vous chercher. »
Ah oui mes parents. Je suis certain qu’ils sont toujours en train de pratiquer la « majestueuse magie de l’esprit » comme ils l’appellent si bien.
Hasan sourit. Il est sûr de lui en disant ça. Il parle peut être par expérience. Il devine que je suis partit puis ensuite dit cette phrase. Seulement quelques personnes arrivent à deviner des choses comme cela et généralement c’est parce qu’ils ont eux-mêmes vécues ça. Et puis il pourrait être devenu fou après qu’il soit revenu chez lui et découvre que ses parents sont morts. C’est une théorie à retenir.
Ou alors il veut jouer au détective et je suis dans son jeu depuis le début.
Mais j’y pense ! Tout à l’heure il « m’accusé » de le manipuler et maintenant il m’accuse d’être un fugueur. Il ne sait jamais ce qu’il veut ce type.
Mais bon je dois vraiment être important si je le retiens de faire ses courses. Les magasins vont bientôt fermés mais il continu de me parler en s’attaquant à mes parents ce qui ne m’affecte en rien en ce qui concerne mon père. Peut-être un petit peu pour ma mère qui elle avait remarqué son fils. Elle a dû comprendre vite depuis le temps que je lui parle de la magie du feu. De toute façon je l’aurais su si mes parents me recherchent, pas dans les continents comme Neró ou Fotiằ mais en partant de Gï j’aurais pu en entendre parler.
« Qu’êtes-vous alors si vous n’êtes pas un fugueur ? Quelle famille pourrait laisser son enfant partir si jeune ? »
Mais j’aurais très bien eu le droit de voyager. Les elfes seraient condamnés à rester sur Gï ou Ăbăcïnus ? Si toutes les espèces pensent ça c’est qu’ils sont tous… fous ! Et qu’est ce qui lui dit que certains elfes sont différents et veulent partir voir le monde. Il y a de ses clichés tout de même. C’est un peu comme celui qui dit que les elfes manipulent tout le monde.
J’ai bien envie de lui répondre « La mienne ! » pour la question sur la famille. Surtout mon père. Ma mère c’est occupé de moi, elle.
Donc, il faut que je songe à comment je vais partir plutôt que de me moquer de mes parents. Je pourrais peut être lui dire que je suis pressé mais il ne ferait que rallonger la discussion. Ou alors je lui dis la vérité sans trop lui en révéler sur ma famille. Mais là aussi il voudrait en savoir encore plus. Mais au moins au final je pourrais partir c’est le plus important.
« Et vous qu’êtes-vous donc ? Un humain qui se baladerait sur Neró ? Je suis peut être un fugueur mais qu’est-ce que cette info peut vous faire ? Si c’est m’aider que vous voulez faire vous ne le pouvez surement pas ! Vous vous doutez bien qu’une personne ne fugue pas sans but c’est normal et bien pour moi c’est la même chose. Ensuite vous allez me demander pourquoi je voulais vous cacher ma fugue et je vais vous répondre en vous posant une simple question : Avez-vous déjà dis à une personne une chose aussi surprenante ? J’ai moi-même médité sur la question quelques jours après êtres partis et je peux vous dire que maintenant vous l’avoir dit, j’ai l’impression que je dois me la reposer. Pour en revenir à ce que je vous disais au début, êtes-vous humain ? Car si oui être sur Neró peut être un peu en rapport avec de la fugue. Vous avez dû quitter Ăbăcïnus et la Terre pour venir ici non ? Vous devez donc peut être me parler avec expérience. »


© Méphi.



_________________
Ciryion Findarielië
Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Dim 29 Nov - 16:17

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
La nuit commence déjà à tomber, le temps passe si vite. Au moins, j’aurais tout le temps demain de faire mes petites emplettes sans me presser, il ne me reste plus qu’à trouver un logement pour la nuit, et j’ai déjà une auberge en tête, la meilleure de la ville selon moi.
L’elfe semble mécontent de ma question, comme s’il était flambait intérieurement et que le feu montait en lui au point d’être vu de l’extérieur, dans ses yeux. Il fulmine. J’ai touché la corde sensible.
C’est comme s’il ne se rendait pas compte qu’il était trop jeune, surtout chez les elfes, pour partir seul, aucune famille digne de ce nom ne l’aurait laissé faire. Il ne comprend pas. Et pourtant, peut-être que sa famille l’a justement laissé partir, et alors il en voudrait à sa famille de ne pas avoir tenté de le convaincre de rester. En même temps, on pourrait imaginer mille explication à ses réactions, peut-être que je me trompe du tout au tout. Je garde cependant le pressentiment qu’il est un fugueur.
« Et vous qu’êtes-vous donc ? Un humain qui se baladerait sur Neró ? Je suis peut être un fugueur mais qu’est-ce que cette info peut vous faire ? Si c’est m’aider que vous voulez faire vous ne le pouvez surement pas ! Vous vous doutez bien qu’une personne ne fugue pas sans but c’est normal et bien pour moi c’est la même chose. Ensuite vous allez me demander pourquoi je voulais vous cacher ma fugue et je vais vous répondre en vous posant une simple question : Avez-vous déjà dis à une personne une chose aussi surprenante ? J’ai moi-même médité sur la question quelques jours après êtres partis et je peux vous dire que maintenant vous l’avoir dit, j’ai l’impression que je dois me la reposer. Pour en revenir à ce que je vous disais au début, êtes-vous humain ? Car si oui être sur Neró peut être un peu en rapport avec de la fugue. Vous avez dû quitter Ăbăcïnus et la Terre pour venir ici non ? Vous devez donc peut être me parler avec expérience. »
Je ne pus m’empêcher de sourire pendant qu’il parlait. Il était amusant, c’était tellement enfantin de ne pas remarquer les petits détails importants. Il n’avait même fait attention au fait que je ne sois pas humain, c’était étonnant et vraiment marrant pour un elfe. Cela me prouvait d’autant plus en revanche qu’il était un enfant et avait encore beaucoup à apprendre avant de partir vagabonder seul. Bon, certes, c’est en voyageant qu’on apprend, mais quand même, il faut en savoir un minimum avant de partir seul. Je ne pouvais quand même pas lui en vouloir non plus de ne pas avoir vue que je n’étais pas humain, après tout, je n’avais pas su avant d’arriver sur Ludtyvia que j’étais un drąkoň, et Aeryn l’ignorait toujours qu’elle n’était pas humaine. Comme quoi cela pouvait vite se dérober à notre regard.
En revanche, il n’avait pas faux pour le fait que l’on ne dise pas que l’on est fugueur, je l’avais vraiment poussé à bout pour qu’il le révèle et s’énerve comme ça. Il faudrait que je fasse un peu plus attention à mes façons d’aborder les gens, sinon ils ne risqueront plus d’aller prendre le risque de prendre des cours de magie de la glace chez moi.
« Je ne suis pourtant pas humain » dis-je en souriant. « Comme l’indique les légers reflets bleus sur ma peau, je suis un drąkoň, une créature typiquement de l’eau donc. Et n’oubliez pas que même si vous croisez quelqu’un qui vous semble parfaitement humain sur les continents de Neró, Fotiằ, Aéras, ou Gi, ce ne sera pas forcément un humain. Il y a de nombreuses créatures qui ont la faculté de se transformer totalement, ou partiellement comme les drąkoňs, en humain. On ne distingue alors plus la moindre différence entre cette personne est un humain. C’est assez impressionnant. Surtout que cette faculté peut être naturelle à une espèce, les dragons par exemple. Bref, je suis en train de partir dans un cours sur les créatures ludtyviennes. Je ne voudrais pas vous ennuyer après tout.
Sinon, vous avouez donc être un fugueur. Mais penser que je ne pourrais pas aider est peut-être faux, tout dépend de ce qu’est votre but. Vous ne pouvez jamais savoir ce que peuvent vous apporter les autres, alors mieux vaut toujours accepter leur aide. On ne sait jamais après tout. »

Je me tournai vers lui et continuai :
« Alors, que cherchez-vous ? »
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Jeu 17 Déc - 20:34






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

Ce type m’énerve... Il n’arrête pas de sourire comme un guignol. Le bon terme pour designer ce visage et son caractère du type: "Tu fugues je le sais et en plus je suis fou" ce serait kéké ! Même si fou reste un bon terme.
Pour en revenir à quelque chose de plus sérieux il fait sombre maintenant je devrais peut être retourner à l'auberge. De toutes façons ce fou va lui aussi avoir envie de rentrer. En faite quand j'y pense ce n'est pas tellement le sombre qui me donne envie de rentrer mais plutôt CE FROID IMMONDE !
« Je ne suis pourtant pas humain Comme l’indique les légers reflets bleus sur ma peau, je suis un drąkoň, une créature typiquement de l’eau donc. Et n’oubliez pas que même si vous croisez quelqu’un qui vous semble parfaitement humain sur les continents de Neró, Fotiằ, Aéras, ou Gi, ce ne sera pas forcément un humain. Il y a de nombreuses créatures qui ont la faculté de se transformer totalement, ou partiellement comme les drąkoňs, en humain. On ne distingue alors plus la moindre différence entre cette personne est un humain. C’est assez impressionnant. Surtout que cette faculté peut être naturelle à une espèce, les dragons par exemple. Bref, je suis en train de partir dans un cours sur les créatures ludtyviennes. Je ne voudrais pas vous ennuyer après tout.
Sinon, vous avouez donc être un fugueur. Mais penser que je ne pourrais pas aider est peut-être faux, tout dépend de ce qu’est votre but. Vous ne pouvez jamais savoir ce que peuvent vous apporter les autres, alors mieux vaut toujours accepter leur aide. On ne sait jamais après tout. Alors, que cherchez-vous ? »

Drąkoň, humain... C'est presque pareille... Ou pas. Ce type ne serait t'il pas un professeur ? Parce que un cours dans le froid ce serait vraiment infâme ! Ensuite il va m'apprendre à mettre des décorations sur les créatures ludtyvienne... Ce serait vraiment fou !
Mais à par ça pourquoi je lui dirai ce que je cherche ? En quoi ça l’intéresse ?
"Je sais que mes question va vous paraître un peu... Digne d'un fugueur mais En quoi cela vous intéresse ? Et vous que cherchez-vous à me poser ces questions ? Trouver un moyen de me ramener chez moi ? Vous ne savais même pas mon nom de famille !"


© Méphi.



_________________
Ciryion Findarielië
Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Hasan Nige


PROFIL► AVATAR : Matt Damon
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Aelyn, Kuro, Firefly, Teana et Tekla
► ARRIVÉ LE : 19/10/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 108 ans
►TITRE(s): professeur de la magie de la glace
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Ven 18 Déc - 17:29

Partager c'est normal
  Hasan Nige & Ciryion Findarielië
"Je sais que mes question va vous paraître un peu... Digne d'un fugueur mais En quoi cela vous intéresse ? Et vous que cherchez-vous à me poser ces questions ? Trouver un moyen de me ramener chez moi ? Vous ne savais même pas mon nom de famille !"
Je souris discrètement : il n’avait pas seulement l’allure d’un enfant, mais aussi son sang chaud. Sauf si son sang chaud n’était pas lié au fait qu’il soit un enfant, mais soit justement dans son caractère. Cela pourrait expliquer qu’il ne soit pas à sa place chez les elfes, l’esprit n’étant pas son truc. Il partait au quart de tour, il n’était pas fait pour la manipulation mentale qui requérait une certaine patience et un certain tact. Il cherchait peut-être même à apprendre une magie autre que l’esprit pour énerver ses parents. Je pouvais toujours proposer de lui enseigner la magie de la glace, mais c’était peut-être un peu froid pour son caractère chaud-bouillant.
« Je suis professeur de magie de la glace, et je vais bientôt faire un nouveau stage pour enseigner cette magie. Je suis donc en recherche d’élève et un fugueur non-mage cherche généralement à apprendre la magie, quelle qu’elle soit. Je vois en vous un élève que je pourrais aider avec la magie, et qui en retour me donnerait un peu d’argent. On a tous besoin d’un métier, voici le mien. Je ne vois pas de raison pour vous ramener à votre famille, je n’ai pas entendu parler d’une quelconque fugue chez les elfes, signe que vos parents ne veulent peut-être pas vous récupérer, peut-être vous êtes-vous trop engueuler pour qu’ils fassent des recherches aussi rapidement. Venant d’un elfe, sa rancune devrait passer dans une petite centaine d’année, à ce moment on entendra peut-être de votre fugue. En attendant, vous êtes libre. Mais n’oubliez pas que même si vos parents ne font pas d’effort visible pour vous chercher ils souffrent forcément de votre absence. … Je sais de quoi je parle…. »
Ce petit aparté sur la magie de la glace et sur le fait que je l’interroge depuis le début pour ça devrait le mettre un peu plus en confiance, ou au moins faire en sorte qu’il se méfie moins. Il ne semblait pas m’apprécier beaucoup, je ne risquais pas de l’aider en continuant à l’énerver. Je lui avais tiré les vers du nez, mais au prix de son calme, à présent, il fallait être prudent.
Puis avec la magie de la glace, il allait se dire que je voulais le transformer en une sorte de reine des neiges, il n’allait pas apprécier. Un prince des neiges elfiques qui manquait de sang-froid… Aeryn était vraiment de mauvaise influence, voilà qu’en pensant à la magie de la glace la Reine des neiges me venait à l’esprit. Bientôt j’allais chanter Libérée, Délivrée… Et voilà… je l’avais dans la tête. Pauvre de moi.
Je regardais autour de moi pour tenter de trouver quelque chose qui me ferait penser à autre chose. Un type au loin fumait sa clope tranquillement sans se préoccuper de la fumée de sa cigarette qui enfumait tout le monde autour de lui. Il semblait humain mais n’en était surement pas un puisqu’il se baladait sur Nero tranquillement. Quoique, après tout, on pouvait confondre tellement facilement un humain avec une créature transformée en humain qu’il pouvait certainement se promener sans difficulté sur les autres continents, même s’ils devaient certainement devoir faire attention. De toute façon, ces temps il y avait peu d’humain, et mêle de terriens en général, sur Nero et le reste de Ludtyvia, ils étaient sur leur planète bleu à se goinfrer de papillotes et d’orange devant leur sapin et se souhaitant la bonne année. Les humains étaient tellement prévisibles… Tout leur calendrier était prévu à l’avance, on s’avait toujours à quoi s’attendre avec eux.
Je reportais de nouveau mon attention sur l’enfant elfe. Je me demandais ce qu’il allait faire à présent. Il était clair qu’il ne voudrait plus parler ce soir, mieux valait le laisser tranquille où il ne s’ouvrirait plus jamais à personne, ce qui serait dommage pour lui. Pour ma part, je me doutais que je ne le reverrais plus jamais, mais j’espérais que s’être ouvert et avoir parlé de son affaire lui ferait un peu ouvrir les yeux sur ses actes et sur le monde autour de lui.
« Mais je ferais mieux de vous laisser, il commence à se faire tard et si ça continue il n’y aura plus de place dans les auberges pour la nuit. »
J’avais exagéré, il y avait toujours de la place dans les auberges. Sauf les jours de fêtes dans la ville, mais cela n’arrivait plus depuis la fuite de la famille. J’aurais aimé connaitre la ville en fête, cela devait être magnifique. Peut-être les fêtes recommenceraient-elles avec le retour de la Famille. Il fallait juste qu’elle revienne, et ce n’était pas gagné avec Aeryn.
Je partis lentement dans la direction de mon auberge. Ce serait amusant si nous allions dans la même avec l’elfe. Ce serait un heureux hasard.
© Gasmask    
Revenir en haut Aller en bas
Elfe

avatar
Ciryion Findarielië


PROFIL► AVATAR : link dans zelda
► ARRIVÉ LE : 09/06/2015
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 17 ans
►TITRE(s): un elfe voyageur
► LIENS:

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   Lun 21 Déc - 10:21






Ciryion Findarielië

Citation








Partager c'est normal

« Je suis professeur de magie de la glace, et je vais bientôt faire un nouveau stage pour enseigner cette magie. Je suis donc en recherche d’élève et un fugueur non-mage cherche généralement à apprendre la magie, quelle qu’elle soit. Je vois en vous un élève que je pourrais aider avec la magie, et qui en retour me donnerait un peu d’argent. On a tous besoin d’un métier, voici le mien. Je ne vois pas de raison pour vous ramener à votre famille, je n’ai pas entendu parler d’une quelconque fugue chez les elfes, signe que vos parents ne veulent peut-être pas vous récupérer, peut-être vous êtes-vous trop engueuler pour qu’ils fassent des recherches aussi rapidement. Venant d’un elfe, sa rancune devrait passer dans une petite centaine d’année, à ce moment on entendra peut-être de votre fugue. En attendant, vous êtes libre. Mais n’oubliez pas que même si vos parents ne font pas d’effort visible pour vous chercher ils souffrent forcément de votre absence. … Je sais de quoi je parle…. »
Moi ? Faire de la magie de la glace ? Je pourrai seulement casser un baromètre ! La magie du feu est carrément mieux ! Bon je pourrait cassé un thermomètre mais... Bon en tout cas la magie du feu est mieux que la magie de l'esprit des autres elfes c'est sur mais la magie de glace il fait voir. On va dire que c'est la troisième place de mon classement des magies. Je m'ennui vraiment parfois ! Mais en tout cas son offre ne m’intéresse pas car si son but est de faire des didactiques de la magie, je préfère largement aller passer des tests psychométriques. Même s'ils sont inutiles !
Mais le plus intéressant c'est la fin de son blabla lorsqu'il parle de lui. Il sait de quoi il parle... donc il a surement fugué. J'ai tellement envie de lui dire: ALORS C'EST QUI LE FUGUEUR MAINTENANT !
« Mais je ferais mieux de vous laisser, il commence à se faire tard et si ça continue il n’y aura plus de place dans les auberges pour la nuit. »
Il exagère ! Les auberges où qu'elles soient sont rarement remplies. Mais subséquemment son dialogue, il part. Sans dire au revoir. Il est peut être fort à la magie de la glace mais la politesse n'est pas trop là ! Mais au lieu de l'amorcer pour le forcer à être poli je doit moi aussi trouver une auberge.
« Au revoir ! »
Bon maintenant c'est partit pour un tour de ville pour trouver une auberge où dormir.


© Méphi.



_________________
Ciryion Findarielië
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Partager c'est normal [Ciryion Findarielië]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» Partager sa peine [Libre]
» [Mission] Parce que ce que nous voulons ne peut être partager
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludtyvia :: Ludtyvia :: Neró :: Kўma :: Le palais de l'eau-