Bienvenue sur Ludtyvia, à vos risques et périls.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité


PROFIL
RPG

MessageSujet: Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?   Mer 29 Juin - 14:58



Armin Dyovaski
"quand on a le pouvoir il faut savoir l’utiliser, et quand on l’utilise, il faut savoir bien le lancer"


Nom Ludtyvien ∞ Armin Dyovaski ; Nom Terrien ∞ Mattieu Daumas ; âge, lieu de naissance ∞ 12 ans, sur Abacïnus;  statut civil (celibataire, en couple, veuf, marié...) ∞ Célibataire ; race ∞ Humain ; familier (facultatif, préciser si le personnage n'en a pas) ∞ n’en a pas pour l’instant ; métier ∞ voleur pour subvenir à ses besoins ; orientation sexuelle (hétérosexuel, bisexuel, se cherche...) ∞ Hétéro ; élément ∞ terre. ;groupe (famille, mage ou non-mage) ∞ mage. ; crédit ∞ Écrire ici. ;  avatar ∞ Matthew Lewis. ;


Caractère
En une dizaine de ligne, décrivez nous le caractère de votre personnage. Armin est surement le garçon le plus malchanceux. Quand il était petit (encore plus petit je veux dire…) il se faisait frapper par les autres enfants. Il n’a jamais eu le courage de leur tenir tête. Ce qui fit de lui ce garçon renfermé, qui passe son temps à se méfier des autres. Il n’a jamais fait confiance à quelqu’un, et ne fera surement jamais confiance à qui que ce soit. Dans le même temps, il subit de nombreuses mutilations de la part des racailles qui le violentaient. Celles-ci le traumatisèrent à vie et firent naitre en lui de curieux traits de caractère comme l’absence de douleur vraiment douloureuse (il sent la douleur, mais il n’y prête pas attention, elle ne l’handicap pas dans ses actions), une fascination pour le mal (satan, les monstres des mythologies terriennes, etc…), et également d’une capacité à cacher ses émotions avec un zèle incroyable et à les déguiser même ! Malgré sa jeunesse difficile, Armin a heureusement été doté d’un sens aigu de l’observation, et d’une intelligence pour jauger les situations, savoir quand agir, et surtout quand courir. Sens dont il profite pour dévaliser certaine maison, quand il en a besoin. Il n’a jamais volé quelqu’un gratuitement, sans raison, et a toujours pris le strict nécessaire. Mais sans un loisir, il ne serait que mal, rancœur et douleur, c’est pourquoi il adore le base-ball, sport qu’il a connu grâce à son maitre. Maître, qui, à ce jour est décédé, tué lors d'une pleine lune par un loup enragé. ( ce point sera développé plus tard lors des RP ). Il réchappa de justesse à cette attaque et a juré de venger son ami, malgré son manque de talent. Tache qui s'avère compliquée du fait de son manque d'information sur le tueur. Malgré tout, il est près à coopérer avec N'IMPORTE QUI pour atteindre son objectif.


Physique
Ici, vous pouvez décrire votre personnage de mille et une façon. N'oubliez pas, en plus de son physique, de nous décrire son style vestimentaire.  Armin, dans ses malheurs, a en plus récolté un physique ingrat. Il a des cheveux châtains, légèrement bouclés ; des yeux naïfs, des dents longues, des oreilles pointues, et un nez assez plat. Au cours de son enfance, il se fit maltraité plusieurs fois et récolta ainsi des bleus, des saignements, des fois. Mais la blessure la plus marquante est l’ensemble de cicatrices faite au couteau par les voyous qui l’agressaient. Celui-ci le traumatisera à vie et sera souvent remarqué par ses interlocuteurs, diversion dont il tente souvent de se servir pour gagner du temps. Sinon dans ses vêtements, il aime s’habiller de manière simple, avec des T-Shirts, et des Jeans. Il n’a pas de couleur prédéfinie, mais a quand même une (toute) petite préférence pour le noir ou le gris foncé. Il utilise des chaussures montantes de couleurs noires avec des lacets et de petits traits rouges. Il a une veste noire qu’il utilise pour ses cambriolages, et une capuche dessus. Signe particulier (cheveux blanc, tatouage...) ∞ gros ensemble cicatrices sur la main droite.


Pouvoir et/ou Armes
En quelques lignes, décrivez nous le pouvoir de votre personnage.
Armin n’a réussi qu’à apprendre un type de magie dans sa vie, celle de la terre. Mais pour une raison inconnue, il ne peut créer que des pierres de la taille de son poing, il s’en sert des fois comme diversion, comme moyen de défense, bien qu’il vise très mal. Très très très très mal… (Combien de fois a-t-il rêvé de combattre un python avec une épée flamboyante ?) Sinon la seule arme qu’il a constamment sur lui est une dague qu’il a cachée dans sa botte. Il ne s’en sert que rarement, car il répugne à utiliser des armes. En général, il se sert de quelques prises d’arts martiaux que lui a apprise son tuteur..



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Nissowolf. ; âge ∞ 14 ans. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Suite à ma cousine qui m’a montré ce forum, dans lequel j’ai débuté sous le nom d’Hircine. ; Et le code dans tout ça ? ∞ Préparez vous à entrer dans Ludtyvia !. ; Un dernier truc à dire? ∞ Je pense pas que j’aurais autant de perso que Cathy . ;


Dernière édition par Armin Dyovaski le Mar 16 Aoû - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité


PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?   Mer 29 Juin - 15:14



Les mauvais exemples font les bonnes personnes
(cette phrase n’a aucun sens :) )


Ici, c'est l'histoire de votre personnage en une vingtaine de lignes

« Armin ! Viens ! Y’a Laudir qui veut te voir ! » cria un jeune garçon au petit timide qu’était Armin Dyovaski.
« - Non ! Je veux pas !
-Armin viens, sinon tu sais ce qui va arriver !!! » dit-il, la voix lourde de menace…

Armin arriva, traînant les pieds, la tête baissée, tout son corps affaissé, signe de son envie de courir en arrière. Il tenta de se dérober au jeune homme qui le guidait, mais une poigne ferme le retint :
« Ne tente rien, ou bien se sera pire ! » dit un deuxième garçon, légèrement plus grand que le premier, et d’une taille bien supérieur à celle d’Armin.
- Je pense pas que Laudir apprécie après ce que tu lui as fait !
- mais j’ai fait quoi Mao ?
- tais-toi et avance ! » répondit le dénommé Mao d’une voix agressive, signe que les questions étaient terminées.
De toute façon, pour Armin, il savait ce que les enfants allaient lui infliger. Ca se passait toujours de la même manière. Et ça se terminait aussi de la même manière.

En s’engageant sous une arche menant à une ruelle, Armin repensa à toutes les autres fois comme à chaque fois. Il se souvint des moments où il pouvait s’en sortir. Où il y avait des gens à proximité qui auraient put l’aider. Arrêter tout ça. Mais il n’avait jamais tenté quoi que ce soit. Et la peur l’avait paralysée depuis. Il avait refusé d’être aidé. Uniquement par fierté. Et il en payait le prix. La seul fois où il avait tenté de se battre contre les voyous, ceux-ci l’avait tabassé. Ils avaient gravé dans sa peau le sort des rebelles. Sa main droite avait été sauvagement coupée par le couteau du chef du gang. Sa main droite était couverte de cicatrice jusque sur l’avant bras. Et depuis ce jour, Armin n’avait plus rien tenté. Il avait développé son intelligence, ses capacités intellectuelles, mais n’arrivait pas à faire suivre le rythme à son corps et restait incapable de se battre contre ses adversaires.

Il sortit de ses pensées, et regarda où il en était. Son groupe était arrivé au lieu de rendez vous, et ceux qui l’accompagnaient s’étaient placés de façon à empêcher quiconque de rentrer ou de sortir…
Il regarda devant lui : Laudir était assis sur des caisses, à parler avec son « ami » puis se retourna vers Armin. Il avait des yeux cruels, une tête de dominateur, des épaules larges, un corps musclé, et un sourir qui ne le quittait quasiment jamais. Il sauta des caisses avec agilité, et s’avança vers le pauvre garçon. Celui-ci recula jusqu’à ce que Mao lui barre le chemin. En regardant derrière lui, Armin fut bousculé et s’étala par terre. Les mains râpées, il fut prise d’une subite envie de pleurer. Ses yeux se mouillèrent tandis que Laudir le souleva et cria aux autres : « Regardez cette lavette ! Elle ne tient même pas sur ses jambes ! » Et alors que les autres riaient, il donna un coup à la malchanceuse victime et l’envoya s’étaler au fond de la ruelle. Il s’approcha, et lui envoya son pied dans la figure. Son nez explosa, et une gerbe de sang éclaboussa les pavés et les chaussures de la racaille. Celle-ci regarda Armin d’un air outragé, presque théâtrale…et lui renvoya sa chaussure dans les côtes. Au moment où il s’apprêtait à lui envoyer une nouvelle rafale de douleur, une pierre arriva dans la figure du jeune bandit, lui entaillant l’arcade sourcilière. Un nouveau caillou lui percuta l’intestin, alors qu’un autre projectile lui brisait (façon de parler) les jambes. Ses complices regardaient les pierres et leurs trajectoires. Elles venaient toutes de la main d’un homme qui les balançait sur Laudir, les lançant à la perfection. Chaques pierres envoyait de nouvelles gouttes de sang rejoindre les autres. Laudir, décidant que la bataille était perdue d’avance, fit un signe à ses complices et, se relevant difficilement, s’enfuit en courant, non sans avoir jeté un regard haineux envers Armin, signe de représailles.
Celui-ci, un fois le chaos passé, se remit debout, et s’essuya le nez avec sa manche. Puis il éclata en sanglots. Un sanglot tellement long et profond que son sauveur put s’approcher sans être remarqué. Il s’agenouilla auprès d’Armin, qui sursauta et recula sous l’effet de la surprise. L’homme tandis les mains vers lui en signe de reddition, et lui demanda doucement :
« - As-tu mal quelque part ? »
Armin releva les yeux et lui cria en pleurant :
« Qu’est-ce que ça peut vous faire ? De toute façon tout le monde s’en fiche de moi ! Avec ou sans aide je me ferai… » Mais fut coupé par une claque de l’homme qui lui répondit :
« Tais-toi et regarde moi ! Tu sais ce qu’ils t’ont fait ces garçons ? Ils t’ont tabassé, t’ont jeté par terre, ils ont fait de toi une chose qui est encore moins respectable qu’un chien ! De leur point de vue en tout cas ! Aujourd’hui, un homme t’a aidé, et te propose de t’apprendre à te protéger toi-même ! Et tu refuse ! Alors je vais te donner le choix !
- Quel choix ?
- celui-ci : tu viens avec moi quelques temps et avec l’autorisation de tes parents…
- J’en ai pas…
- Pardon ? répondit l’homme avec surprise.
- J’en ai pas ! Je les ai jamais connu !
- Soit ! Alors, soit tu viens avec moi quelques temps et je t’apprendrai quelques tours de magie de la terre, et peut-être pourront-ils te protéger, soit tu reste dans cette ville à te faire tabasser sans riposter ! Comme tu veux ! »

Cette proposition était des plus alléchantes, elle donnait vraiment envie à Armin, seulement, sa peur des garçons était trop forte. Il tenta de réfléchir avec un semblant de neutralité, sans la peur de Laudir et sans la rage. Il réfléchit extrêmement longtemps. Au bout de cinq minutes de silence, l’homme lui redemanda :
« - Alors ?
-J’accepte… »

L’homme se releva avec un sourire, et lui tendis la main. Il le releva, et lui dit :
« - La première chose que je t’apprendrai sera sans rapport avec la magie, car celle-ci est inutile quand on ne sait pas s’en servir. Quand on a le pouvoir, il faut savoir s’en servir, et quand on sait s’en servir, il faut savoir le lancer.
- Vous m’apprendrez quoi en premier ? Des techniques de combats ? »

L’homme se retourna et lui dit avec un éclair de malice dans les yeux :

« Le base-ball ! »

Revenir en haut Aller en bas
Drąkoň

avatar
Aelyn Auga


PROFIL► AVATAR : dessin
► VOTRE AGE : 22
►PORTRAIT : The River Flow
►DOUBLON(s) : Hasan, Kuro et Firefly
► ARRIVÉ LE : 02/04/2012
RPG
And about you ?
► AGE DU PERSO: 19 ans
►TITRE(s): héritière de la Famille de l'eau
► LIENS:

MessageSujet: Re: Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?   Jeu 14 Juil - 22:27

Je n'ai pas encore lu ton histoire, mais je peux déjà dire que je suis trop fan de ton personnage, je ris trop en lisant ta présentation.
Et désolée du retard de ma lecture, je n'ai pas vraiment d'excuse.

_________________


J'ai cinq roseuh ! Et pas vous euh ! XD
(je suis une grosse gamine, et j'assume XD)
Revenir en haut Aller en bas
http://un-monde-de-papier.blogspot.fr/
Invité

avatar
Invité


PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?   Sam 23 Juil - 12:28

Ne t'inquiète pas, je t'avais promis que mon prochain perso serait un gars malchanceux à mort ! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


PROFIL
RPG

MessageSujet: Re: Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tellement de douleur dans un seul corps, pourquoi donc ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande d'affectation dans un autre Corps
» [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
» Investir dans la police nationale d'Haiti
» ✿ Groupe 1 - Grand Central Terminal.
» Alicia [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ludtyvia :: Bienvenue :: PRESENTATION :: Présentation en cours-